L’un des plus gros Reptile de la planète : La Tortue Luth

tortue-luth

L’alarme sonne toujours plus fort pour les Tortues Luth. Selon une nouvelle recherche de l’Université en Alabama ( Uab ), en Indonésie le nombre de nids de ces animaux marins sur les plages a chuté de 78% entre 1974 et 2011. D’une analyse, publiée sur la revue Ecospheres, il est ressorti que de ce dernier  bastion des populations de tortues dans le Pacifique, elles pourraient aussi disparaitre dans les deux prochaines décennies.

Les chercheurs ont depuis, fait savoir que la plupart de ces tortues déposent leurs œufs dans la Bird’s Head Peninsula de Papua Barat, dans la partie occidentale de l’Ile de la Nouvelle-Guinée, mais les nids sur les plages sont passés de 14.455 en 1984 au “ minimum historique “ de 1.532 en 2011. On estime que la population totale de tortues est descendue au rythme de 5,9% chaque année à partir de 1984.

“ Si le déclin continue, dans 20 ans il sera difficile, voire impossible, d’éviter l’extinction des Tortues Luth “, a commenté Wibbels Thane, biologiste de l’Uab.

tortue-luth2 

La tortue luth est le plus gros reptile de la planète. Elle peut atteindre plus de 2 m de long et peser plus de 900 kg. Sa carapace est formée d’un épais cartilage recouvert d’une peau coriace ayant l’aspect du cuir (d’où son nom en anglais, Leatherback).

Sa maturité tardive et le taux de mortalité très élevé de ses œufs et de ses progénitures rendent la tortue luth particulièrement vulnérable.

Les petites tortues luth sont légères car contrairement aux adultes, leur carapace n’est pas complètement ossifiée et recouverte d’écailles. Ses rames sont devenues plus longues et plus puissantes depuis qu’elle est née. La tortue luth a 7 carènes sur le dos. Elle n’a pas de dents mais elle possède un petit bec cornet dentelé. C’est grâce à son bec qu’elle peut saisir ses proies à l’intérieur de sa bouche, et  broyer leurs chairs, en particulier celles des méduses et des tuniciers.

tortue-luth3

Elle se sert de ses palettes natatoires antérieures qui ressemblent à une longue forme plate comme des rames, il ne faut pas les confondre avec celles des poissons.

Les vagues servent aux tortues luth à se déplacer et à s’orienter. Une vésicule permet de nourrir la tortue luth quand elle est dans l’œuf et, quand elles sortent de leur nid, c’est chacun pour soi. Dès 8 mois, elles engloutissent 15 kg de méduses par jour.

Elles passent  le plus clair de leur temps à chercher des bancs de méduses, car ce n’est pas très nutritif. La tortue luth ne trouve pas régulièrement de quoi se nourrir. Elle boit et elle mange aussi des aurélies.

La tortue luth peut aller jusqu’à 500 mètres de profondeur mais, la pression de l’eau commence à se faire sentir. Elle peut rester pendant trente minutes sous l’eau.

Grande voyageuse, la tortue luth est capable de migrer sur plus de 11.000 km. On peut la trouver dans tous les océans, mais il n’existe que quelques lieux principaux de ponte. L’un des derniers du Pacifique se situe, comme nous l’avions dit, en Indonésie, sur la plage de Jamursba Medi dans la province de Papua Barat (Papouasie occidentale).

 tortue-luth4

Les biologistes ont identifié quatre problèmes majeurs auxquels sont confrontées les tortues luth sur ces plages. Les prédateurs scrutent les plages de nidification, comme les porcs et les chiens qui ont été introduits sur l’île, et mangent les œufs de tortue. En outre, la température du sable des plages serait en hausse, ce qui tuerait les œufs et empêcherait la production de nouveau-nés de sexe masculin. Une fois en mer, ces grandes migratrices peuvent se prendre dans les filets de pêche. Enfin, les adultes et les œufs sont souvent récupérés par les insulaires pour leur nourriture. De plus, la survie du reptile est aussi menacée par le braconnage, la pollution et l’urbanisation des littoraux.

Un œuf sur mille deviendra une tortue adulte. Capturer une adulte revient donc à détruire un millier d’œufs !!!

Les scientifiques impliqués dans l’étude sont principalement issus de l’UAB, de la NOAA et de la WWF. Ils envisagent notamment de relocaliser les nids des sables chauds vers des zones plus fraîches. Une sensibilisation permanente des insulaires est aussi mise en place. Avec ces mesures, ils espèrent augmenter le taux d’éclosions de 80 %.

Toutefois, la seule gestion des plages augmentera le taux d’adultes, mais ne sauvera pas nécessairement l’espèce. Quand elles migrent, les tortues luth peuvent traverser les territoires d’une vingtaine de pays dans le Pacifique, il s’agit donc d’un problème international. « Il est extrêmement difficile de faire respecter les règlements de pêche globale dans tout le Pacifique », explique Ricardo Tapilatu, principal instigateur de l’étude.

tortue-luth5

Chiara Codrino pour Podbete.org

About Chiara Codrino

D'autres Articles en relation :

requin-blanc

Vidéo : Le Plus Impitoya...

manchots_adelie_et_ocean_austral

L’Océan Austral...

iles-féroé-grind

Iles Féroé, entre tradi...

recif-artificiel

Un Espoir pour la Biodive...

saumon

Le Saumon d’Atlanti...

eyesea-ceemp

Connaissez vous le CEEMP ...



dynatork motortrade
elektronik sigara - elektronik sigara - elektronik sigara - elektronik sigara - elektronik sigara elektronik sigara elektronik sigara