The King … C’est Lui : Le Lion de L’Atlas

603305_465287106866753_1481893955_n

THE KING … C’EST LUI !
Encore plus grand et majestueux que ses autres cousins d’Afrique ou d’Asie …

Le Lion de l’Atlas (anciennement Panthera leo leo), également appelé Lion de barbarie ou Lion de Nubie, est une sous-espèce de lion, aujourd’hui éteinte à l’état sauvage.
Alors que son habitat naturel s’étendait du Maroc jusqu’à l’Egypte, le Lion de l’Atlas a quasiment disparu en Afrique du Nord. Les derniers spécimens en liberté ont disparu dans les années 30-40.

Il est caractérisé par une volumineuse crinière très sombre, voire noire,  allant jusqu’au milieu du ventre. Contrairement à ses cousins africains, le lion de l’Atlas ne vit pas en groupe de plus de deux ou trois membres adultes. Il atteint facilement les 200 à280 kg. Nettement plus gros que son cousin africain, il vivait principalement dans les montagnes. Ces lions étaient solitaires ou vivaient parfois par paires car la nourriture n’était pas abondante. Les femelles élevaient leurs petits jusqu’à environ 2 ans, puis se séparaient d’eux. Les proies du lion de Barbarie étaient principalement des moutons, des sangliers, des gazelles et des cerfs, mais aussi des troupeaux de vaches et de moutons, et même parfois un cheval

lion-atlas2

Les mâles et les femelles se réunissaient au cours de la saison de reproduction. Le record de gestation en captivité est d’environ 110 jours. Jusqu’à 6 lionceaux peuvent naître avec toutefois des portées plus courantes de 3-4 petits. Les lionceaux sont généralement de couleur très sombre avec des rosettes et pèsent environ 1,75 kg à la naissance. Les petits sont généralement de couleur très sombre avec des rosettes. Ils ouvrent leurs yeux autour du 6è jour et commencent à marcher à 13 jours. Les mâles montrent un intérêt pour les femelles autour de 24-30 mois, mais ne se reproduisent pas avant l’âge de 3 ans et plus.

C’est dans l’Empire romain que la population des lions de Barbarie s’est réduite à un petit nombre pour la première fois. Les anciens Romains importaient des lions d’Afrique du Nord pour les utiliser dans les jeux du Colisée à Rome et d’autres arènes. Avec l’avènement du chasseur européen au cours du dernier siècle, le nombre restant de lions de Barbarie a chuté. Des guides dans les montagnes de la Tunisie et du Maroc ont permis aux Européens de chasser les lions pour le sport et les collections des musées ou de les capturer vivants pour les zoos. Nombre d’entre eux étaient devenus des chasseurs de lions sans relâche. En Algérie, plus de 200 Lions de Barbarie ont été tués entre 1873 et 1883. Les lions ont disparu de la côte marocaine au milieu des années 1800. Au Maroc, certains lions ont survécu jusqu’au 20ème siècle puis ont finalement cessé d’exister dans les années 1940.
La chasse a sans aucun doute contribué à l’extinction du Lion de Barbarie, mais les changements écologiques induits par la culture semblent avoir été la principale cause. Les forêts ont été dégradées par le bétail dans les pâturages, ainsi que certaines sources de nourriture de ces lions, comme les cerfs et les gazelles.
Le dernier spécimen en liberté a été abattu en 1922 au Maroc.
Les derniers lions de l’Atlas restant au Maroc doivent leur survie … à leur captivité dans les zoos. Un bien triste destin pour ce félin qui jadis escaladait le mont Toubkal. A deux reprises, des programmes de réintroduction allaient être lancés au Maroc pour mieux préserver la survie de l’espèce, mais ils n’ont jamais vraiment vu le jour.
Le lion de Barbarie est considéré comme «disparu dans la nature».

525266_508205372574926_1525426304_n

Des spécimens ont cependant pu être sauvegardés grâce à la fauverie royale de Hassan II et on trouve actuellement une cinquantaine de lions répartis dans divers zoos, dont un peu plus de la moitié vivent dans le parc zoologique de Témara, dans la banlieue de Rabat.

Une réintroduction dans son milieu naturel s’étalerait sur une dizaine d’années et comporterait plusieurs phases de travail. Une zone protégée d’une superficie de 10’000 hectares serait délimitée dans une région très peu peuplée et sera clôturée. Le gibier de prédilection du grand fauve (cerfs, mouflons, sangliers, singes et gazelles) devra y être ré acclimaté  Un couple ou deux de lions seront relâchés dans la zone protégée et feront l’objet d’un suivi par les scientifiques.

16

Le lion de Barbarie est une  légende. C’est ce félin disparu qui a croqué les chrétiens au Colisée, rugi sur les écrans de la Metro Goldwin Meyer ou rodé en seigneur dans la cour éthiopienne

A l’heure actuelle, le lion de l’Atlas ne peut que survivre dans un parc…

Tous pour la réintroduction des lions de l’atlas

Paola Prevedello pour Podbete.org

Fiche Technique

About Paola Prevedello

D'autres Articles en relation :

les-felins

Connaitre les Félins...

parc-sante-croix-1

Parc Animalier de Sainte-...

1897934_662010063861122_1896315393_n

Liberté pour le Lion de ...

chat-bai-3

Un Fantôme de la Forêt ...

co02-0090

Le plus terrifiant des se...

madison-stewart

Vidéo : IN OMNIA PARATUS...



dynatork motortrade
elektronik sigara - elektronik sigara - elektronik sigara - elektronik sigara - elektronik sigara elektronik sigara elektronik sigara